|

La loi anti-burqa ne verra probablement jamais le jour en France

par Le Guide Musulman le 1 mars 2010 dans Actualités, Dans le monde

un anti burqa en KKK ku klux klan

Récemment, la burqa, remède miracle pour conjurer la crise et faire disparaître la grippe H1N1, a fait l’objet de toutes les attentions, notamment à l’occasion d’une commission où l’on a entendu à peu près toutes les idioties et tous les stéréotypes possibles et imaginables.

A l’issue de ce procès de chasse aux sorcières, est apparue la question d’une loi pour interdire la burqa-niqab. Certains étaient pour une loi, d’autres étaient contre, et chacun cherchait à s’essuyer les pieds sur le niqab pour gagner des voix à l’approche des régionales.

Sauf que, suite à un arrêt rendu le 23 février 2010 par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, les chances pour qu’une loi anti-burqa voit le jour se sont considérablement amoindries.

En effet, comme l’explique très bien l’article « La loi anti-burqa peut se rhabiller« , l’arrêt rendu pour une affaire liée à la Turquie a considérablement recadré les possibilités de nuisance juridique de certains qui ont un problème avec la religion (trouble de stress post-traumatique spirituel ?).

Outre le fait que j’ai été surpris de voir un arrêt rendu par la Cour Européenne à propos d’une affaire turque (je suis très mauvais en géographie), j’ai relevé deux phrases particulièrement intéressantes dans cet article.

La croyance se manifeste nécessairement dans l’espace public, car la liberté  limitée à la conviction intime serait le déni de la liberté.

La Cour a démontré, et depuis longtemps (Kokkinakis c. Grèce, 25 mai 1993) que le prosélytisme de bon aloi, qui vise à promouvoir ses convictions religieuses, est inhérent à la liberté de religion, comme élément d’exercice et condition de la liberté de changer de religion. Le prosélytisme ne peut être sanctionné que s’il devient abusif.

On peut être d’accord ou pas, là n’est pas la question : ces deux phrases mettent le doigt sur des points essentiels dans le rapport européen à la religion. On peut donc comprendre la chose suivante : il n’y a pas de mal à manifester sa religion (par exemple, prier ?) dans l’espace public, et il n’y a pas non plus de mal à faire da’wah (appeler les gens à l’islam) de manière publique. Oui, mais ça, c’est la théorie.

Car dans la pratique, les forces de l’ordre évaluent souvent leur nécessité d’agir (et ainsi de contrôler les identités des gens) à travers la notion de « trouble à l’ordre public« , notion fourre-tout, laissée bien souvent à la discrétion de l’agent qui joue les sheriffs quand il voit quelque chose qui ne lui plaît pas.

Croyez-moi : c’est quelqu’un qui s’est fait contrôler ses papiers pour avoir prié à l’écart dans un hall de gare qui vous dit ça. L’agent avait invoqué à l’époque la laïcité et la séparation de la sphère publique et de la sphère privée. J’avais pu me connecter en vitesse sur internet (vive la 3G) pour vérifier les conditions de contrôle d’identité, et lui avais donné un cours devant ses collègues.

Ceci étant, restez sur vos gardes ;)

Crédit photo

Ne passez pas à côté de la récompense !

En effet, "celui qui indique un bien a la même récompense que celui qui l'accomplit" (Muslim)
facebook
twitterPartager Twitter

{17 commentaires}

↓ "Celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise" ↓

Et toute remarque constructive est la bienvenue

{ 17 comments… read them below or add one }

1 Safouari 1 mars 2010 à 10 h 20 min

Ce que j’ai cru comprendre à propos de cet « burka », c’est qu’elle n’est pas imposée dans l’islam mais qu’elle est plutôt de l’ordre de la tradition dans certains pays.
Ce que je tiens à écrire, c’est que tout d’abord dans une démocratie chaque personne a le droit de se vêtir comme bon lui semble, lorsqu’il n’y a pas attiente aux autres citoyens. De plus, si la burka rime avec soumission voir même intégrisme islamique là je ne peut me prononcer car ce n’est pas de mon ressort…
Franchement le contraste entre une femme en minijupe avec une femme en « burka », je me demande laquelle des deux est la plus soumise?
Pour finir, vivement une France égale, juste et qui banni avec force touts discriminations.
Cordialement Safouri

2 Faraj 1 mars 2010 à 13 h 35 min

salam ‘alaykoum,

En tout cas ces derniers évènements anti burqa ont fait de la pub à l’Islam et ont bien motivés des soeurs à le porter! Conséquences similaires de l’effet 11 septembre (nouveaux convertis en masse).

Echec, pour le bien de la France ils feraient bien de l’interdire (ironie).

3 abdaAllah BBM 1 mars 2010 à 23 h 47 min

salam!
ptdrrr limage parle d’elle même!

4 Farida 12 mars 2010 à 20 h 31 min

salam alaykoum,

J’espere réellement que cette loi ne sortira pas car je pense a toute les soeurs qui le portent.

Deja le Hijab dans les établissement était interdit et ça je n’est jamais compris pourquoi …

Mais bon on s’en remet à Allah ta’ala.

5 Myriam 26 mars 2010 à 13 h 42 min

Salam aleykoum,

Cela me fait pensé au fameux  » braquage a la burqua « , il n’y en a jamais eu et comme par hasard pendant la polémique anti-burqua il y en a un !
Encore un coup monté de l’état pour amassez des voix.

6 CHABANE 30 mars 2010 à 19 h 01 min

Bonjour,
Votre article est très intéressant. Ce qu’il faut enseigner une bonne fois pour toute à ces idiots qui parlent de l’Islam à des fins uniquement électoralistes c’est qu’il n’y a de soumission qu’à DIEU. Une femme qui porte le voile, la burqa etc. ne se soumet qu’à DIEU, pas à son frère, son père etc. sinon se serait blasphémer. Qu’ils ne se méprennent pas, l’Islam respecte les femmes . L’Islam n’a pas de leçons à recevoir d’une société qui considèrent les femmes comme des objets et non comme des êtres à part entière. Les phalocrates ce sont eux et non les musulmans.

7 Yann 1 avril 2010 à 23 h 30 min

Bonjour,

Je tiens à préciser que je ne suis en aucun cas d’accord sur le faite que de prier dehors ne devrait pas être considéré comme  » trouble de l’ordre public  » . Et Pourquoi ?
Liberté individuelle ? Pour ma part, que ça soit une prière catholique, musulmane, juive ou autre, cela revient au même, tes convictions religieuses non pas à être montré en public.

 » Dans une perspective laïque, les croyances et convictions qui ont rapport à la religion (religions proprement dites, croyances sectaires, déisme, théisme, athéisme, agnosticisme, spiritualités personnelles) ne sont que des opinions privées…  »

 » Dehors  » , donc Hors de chez toi, ou hors d’un lieu de prière, tu es considéré dans un endroit  » Public  » .

Donc, oui l’intervention des forces de l’ordre était correct pour trouble de l’ordre public.

Mais, Martyre un jour Martyre toujours ?!

Il faudrait peut être arrêter sur la Laïcité =).

8 Le Guide Musulman 2 avril 2010 à 1 h 52 min

Vous dîtes : Pour ma part… : tout est dit, c’est VOTRE interprétation, heureusement que la loi ne dépend pas des gens comme vous.
La loi, c’est la loi. Je suis chez moi et je fais ce que je veux dans les limites de la loi. L’espace public n’appartient à personne, ou plutôt à tout le monde. Et si vous n’êtes pas content, vous changez de pays. ;)

9 Annie 11 avril 2010 à 11 h 31 min

Bonjour à tous,
J’ai lu les articles et, globalement, j’aime énormément les thèmes abordés. Ils sont d’actualité et posent les bonnes questions. Mais je suis étonnée et triste des commentaires.

Mon ami est d’origine Kabyle et musulman, quant à moi, je suis un mélange de culture méditerranéenne et normande. Toute ma jeunesse a été passée à l’intégration de la foi catholique. Aujourd’hui, je ne suis plus pratiquante au sens où la religion l’entend. Je crois en Dieu unique et amour. Je prie chaque jour. Je suis fidèle à un homme un seul et unique que j’adore. Je respecte mes parents et les aime sincèrement. J’ai d’autres engagements de foi mais cela ne sa fait pas de les exposer.

Je ne crois pas que Dieu soit juif, catholique ou musulman. Je crois que Dieu Est. Il nous aime avec toutes nos fragilités et nos peurs. Lui seul nous connait dans chaque repli de notre coeur.

Dire que la France est raciste. Oui, et après ? est-ce que cela vous rend heureux ? Moi, non. Je suis triste que vous ne regardiez que ces politiques qui créent la discorde et que vous concentriez votre attention sur les moutons de panurge qui les suivent. Quant aux médias, je n’en parle même pas.

La religion n’est qu’un moyen de se rapprocher de Dieu et de chaque être humain : votre voisin, votre boulanger, votre commerçant, votre collègue… C’est un chemin qui nous guide vers la joie et la compréhension de Dieu en nous rendant meilleur. Où est l’ouverture si nous nous attachons à nos différences ? Où est l’amour si je te juge par ta manière de prier ? Où est le courage si je reste à discuter avec des gens qui me ressemblent ?
Et si nous regardions ce qui nous rapprochent ?

Mon ami et moi n’avions a priori rien pour nous plaire : lui musulman pratiquant, moi catholique. Avec le temps, on s’est aimé par l’intermédaire de notre travail et on a appris à se comprendre. On se ressemble sur tellement de points ! C’est la force des religions d’Abraham. Nous sommes imprégnés du même esprit.

Mon père, que vous auriez tous pris pour un raciste, a accepté mon ami et l’impossible s’est produit : ils se sont appréciés. Etonnant ? Non. Ils partagent les mêmes valeurs : la famille, la tradition, la culture… Avec mon ami, ils sont devenus inséparables : lui le musulman et l’autre le normand franchouillard ! :) ) Je suis fière d’eux. Je les aime…^^^

La France est remplie de gens vrais, alors s’il vous plait : prononcez des paroles d’amour et d’espoir sur ce site. N’entretenez pas la peur. Ecoutez des opinions différentes des notres ne peut pas bouleverser ce que nous sommes au plus profond de nous mêmes. Le coeur de l’individu. Partant de ce principe, pour la burqua, si les femmes qui la portent le font par choix et sont heureuses, pourquoi les en empêcher ?Ca n’a pas de sens.

Entre 2 romans, de la musique et des promenades sous le soleil parisien :) ), je vais continuer à lire des livres sur la Tora (la Tora expliquée aux enfants de Marc Alain Ouaknin : super ! etc ) et sur le Coran (le Coran, La parole d’Allah d’Anne Marie Delcambre…), visiter des mosquées (la grande mosquée de Paris, celle d’Istanbul, de Kusadasi,..)et des synagogues (celle du marais à Paris est magnifique), discuter avec ses voisins juifs orthodoxes et musulmans et continuer à apprendre pour comprendre et aimer.

Bon week-end
Annie

10 Annie 11 avril 2010 à 11 h 32 min

PS : j’adore le dessin LOL

11 CHABANE 21 avril 2010 à 17 h 19 min

Bonjour,

Je souhaiterais répondre tout particulièrement à Annie. L’Islam est par essence tolérante. Malheursement on essaie de lui faire porter tous les maux de la terre. Je rappelle que la plupart des atrocités qui ont été commises sur terre étaient le fait d’individus qui ne se réclamaient pas de l’Islam. Les européens sont à l’origine de toutes les catastrophes humaines et écologiques. Que je sache ils ne sont pas musulmans.
Où avez-vous lu que l’Islam prétend que DIEU est musulman. DIEU est, c’est la seule chose que l’on puisse dire. Ce sont les chrétiens qui ont falsifié les évangiles de Jésus (que la paix soit sur lui) et en ont fait un dieu. Et les juifs qui se croient le peuple élu, ce n’est pas moi qui le dit mais Marcel CONCHE.

L’Islam, grace à DIEU, et comme le montre très bien notamment Maurice BUCAILLE n’a subi aucune altération. Tout est dit dans ce texte magnifique, inégalable qu’est le CORAN, à condition évidemment de prendre le temps nécessaire à sa lecture : chaque être y trouve sa place et aucun ne peut excercé sur l’autre son joug (la femme n’est pas soumise à la femme contrairement à ce qu’affirme votre référence, madame Delcambre dans son livre introductif à l’Islam).

L’Islam et j’en terminerai là, est le sceau des religions Abrahamiques, elle les parachève et le musulman s’efforce de tendre vers cette perfection. L’Islam finira bientôt par être la religion majoritaire en France si nous musulmans continuons à oeuvrer avec constance et persévérance dans ce chemin semé d’embûches.

12 CHABANE 21 avril 2010 à 17 h 33 min

la femme n’est pas soumise à l’homme

13 CHABANE 21 avril 2010 à 18 h 21 min

Bonjour,

Je viens de lire l’article de YANN. Un peu de sérieux monsieur. Le fait de porter la burqua dans l’espace public en quoi est-ce une remise en cause de la laïcité. Cette sacro-sainte laïcité que l’on érige en dogme n’est qu’un prétexte pour rejeter l’Islam de FRANCE. J’en veux pour preuve que l’on n’a jamais considéré les chrétiennes qui porte un fichu sur la tête comme une ateinte à la laïcité etc. Alors que celles qui portent le voile ou la burqa sont diabolisées. En tant que français musulman je ne peux pas accepter cette injustice, cette haine de l’Islam que les médias et politiques entretiennent à dessein et véhiculent auprès de citoyens incultes sur cette question . Ne vous rendez pas complice malgré vous de cet acharnement.

14 Annie 22 avril 2010 à 23 h 09 min

Bonjour,

Et en particulier, bonjour Chabane,

Oui Chabanne. Votre vision est pertinente. En relisant mon commentaire, vous constaterez que nous partageons la même pensée à savoir : « Dieu Est ». Le figure de style visait à montrer que Dieu est au delà de toutes les religions. Il est à l’intérieur et à l’extérieur de nous. Quelle importance que demain la France soit à dominante musulmane, boudhiste ou autre du moment que le peuple qui y vit, s’y sent bien dans la paix et la joie.

Quant à accabler les européens de tous les maux de la terre : « Les européens sont à l’origine de toutes les catastrophes humaines et écologiques », … : La vertu s’arrêterait donc t-elle aux frontières d’un pays (dessinées par des hommes) ou d’une religion ?
Les livres ont pour but, généralement, de s’ouvrir vers de nouvelles connaissances. L’auteur nous soumet en quelque sorte « sa copie, sa dissertation ». A nous d’avoir le discernement et le recul nécessaire pour discerner ce qui est bon pour nous.
« Il n’y a pas une vérité mais des vérités » et elles sont toutes contenues en Dieu et par extansion en chacun de nous. A nous de trouver le chemin.Nos seules limites ou embuches sont celles de notre esprit.
Dieu est dans mon coeur.
Peu m’importe d’avoir raison ; l’important est que je sois vraie avec Dieu et donc avec moi même.
Amicalement
Annie

15 CHABANE 28 avril 2010 à 12 h 54 min

Bonjour ANNIE,

Votre vision irénique est louable mais je crains fort qu’elle n’aboutisse nulle part. Il est illusoire de vouloir concilier des positions aussi divergente que le christianisme , le judaisme et la religion de l’Islam. Ces religions ne peuvent que cohabiter pas se comprendre. Sans entrer dans des considérations complexes, comment confondre le DIEU est de l’Islam avec le DIEU incarné du christianisme etc. Nous resterons malheureusement étrangers les uns aux autres tant que la soi-diant communauté judéo chrétienne d’aujourd’hui ne percevra pas en l’Islam le sceau du monothéisme tel qu’il a débuté avec Abraham et qui s’est clos avec la révélation coranique. Bien entendu que l’Islam appartient à l’universel, aux arabes, aux français aux chinois etc.
Les attaques répétées contre les musulmans de la part d’incultes et de peudo-savants ne contribuent pas, à défaut d’une compréhension impossible au vivre ensemble. Qu’ont commis les musulmans dans l’histoire de l’humanité qu’ils soient à ce point l’objet de toutes ces vilénies, ces bassesses? Si nos détracteurs ne souhaitent pas se convertir qu’ils nous laissent au moins en paix.
Bonne journée

16 Annie 30 avril 2010 à 21 h 35 min

Merci pour votre commentaire Chabane. Il me touche sincèrement.
Je sais que se comprendre n’est pas simple. De mémoire, j’ai lu dans le Coran un appel au respect entre les 3 religions d’Abraham. Averroès et Maïmonide avaient réussi ce défi. Malheureusement, cela n’a pas duré…
N’étant ni détracteur, ni musulmane, je ne peux que prier pour que notre attention se dirige vers ce qui nous rassemble.
Les musulmans sont avant tout des Hommes. Et chaque personne doit avoir le droit de vivre sereinement sa foi quelque soit son pays ou sa confession.
L’acharnement médiatico-politique, dont vous êtes l’objet, manipule les foules et exacerbe les peurs et les différences. Mais sachez qu’il y a en France beaucoup de gens comme moi qui en ont marre. Vous êtes bienvenus et respectés à défaut d’être compris. Et Dieu m’a donné la chance d’aimer et d’être aimé par un homme qui partage votre foi. Merci Chabane d’avoir pris le temps de me répondre.
Que la paix soit sur nous tous.
Amicalement
Annie

17 CHABANE 19 mai 2010 à 19 h 39 min

Bonjour à toutes s et à tous,
Il semblerait que nos législateurs de droite comme de gauche pour la majorité d’entre eux se soient accordés pour interdire le port du niqab. J’adresse toutes mes félicitations aux politiques, aux médias, aux intellectuels qui ont su à merveille animer des débats poussifs et porter la réflexion au firmament. A les croire, d’une part, pour les français cette question revêt uneimportance cruciale, d’autant qu’elle concerne au plus 1000 âmes, d’autre part que sa résolution constitue la clé de voûte qui permettra à la crise économique qui les frappe, de se dissoudre. Mon DIEU pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.
Il faut n’avoir absolument pas confiance en ses valeurs (quelles valeurs?), être cupide, vénal, être prêt à se vautrer dans la fange pour engranger des voix, pour laisser croire qu’il faut avoir peur de quelques femmes portant un fichu les couvrant de la tête aux pieds , et légiférer, afin que celles qui le souhaient ne puissent plus vivre leur pratique religieuse à leur guise, à condition, mais elle est réalisée, qu’elles ne soient pas une gêne pour autrui. Il faut être également totalement insensé, pour croire, qu’une loi pourra porter atteinte à l’expansion de l’Islam, qui finira bientôt, par recouvrir et étouffer les mécréants qui tentent vainement d’empêcher son souffle de vie d’animer les coeurs sincères.
Mesdames messieurs les pseudo- savants, en vous en prenant à nos soeurs c’est à l’Islam toute entière que vous vous attaquez. Nous ne sommes pas dupes de votre couardise.
Cordialement.

Laisser un commentaire

Previous post:

Next post:

Copyright 2008 Le Guide Musulman. All Right Reserved